[Aller au menu]

Etudes sectorielles

Activités agricoles et forestières

Le Guide de la TPE met à votre disposition gratuitement une étude de marché des Activités Agricoles et Forestières : abattage d’arbres - bûcheronnage, paysagiste et travaux agricoles.

Le secteur connaît la plus forte croissance d’activité : +1,7 % de Chiffre d’Affaires (CA), alors que la tendance générale est à la baisse (-1,4 %). Seulement 4,4% des TPE affichent un déficit d’exploitation. Les structurations financières restent équilibrées : 16,9 % d’entreprises ont recours au découvert bancaire, contre 18,5 % pour la moyenne tous secteurs confondus.

Automobile

Consultez dès à présent notre étude de marché sur le secteur de l’automobile : carrosserie automobile, contrôle technique, mécanique automobile, station-service, vente de véhicules d’occasions …

Le secteur Automobile affiche des performances économiques supérieures à la moyenne tous secteurs confondus : le Chiffre d’Affaires (CA) est en hausse (+0,3 %), et la rentabilité diminue moins fortement (-0,6 % contre -1 %). Cependant, la santé financière montre quelques fragilités : 26,6% des TPE sont en situation de découvert bancaire, pourcentage jamais atteint depuis 2006.

Bâtiment et Travaux publics

Consultez gratuitement l’étude de marché du secteur Bâtiment – Travaux publics : carrelage – recouvrement de sols, charpente, chauffage – climatisation, électricité, menuiserie, peinture, terrassement …

Suite à une année 2013 encourageante, les performances économiques connaissent un nouveau ralentissement : le Chiffre d’Affaires (CA) baisse de 2,7 % contre 1,4 % pour la moyenne tous secteurs. La rentabilité suit la même tendance. De plus, les déséquilibres financiers persistent : 24,4 % d’entreprises déplorent, toujours, des capitaux propres négatifs, et la part de TPE en découvert bancaire augmente.

Beauté - Esthétique

Vous souhaitez vous informer sur l’état de santé de votre secteur d’activité ou celui de vos clients ? Consultez dès à présent l’étude de marché « Beauté – Esthétique » : parfumerie et produits de beauté, coiffure et esthétique corporelle.

Avec une timide baisse du Chiffre d’Affaires (CA), le secteur voit son volume d’activité revenir au niveau de 2005. Cependant, la part d’entreprises en déficit d’exploitation reste faible : 3,1% contre 5,9% tous secteurs confondus. La situation financière connaît quelques dégradations : la part de TPE en découvert bancaire a augmenté de 5,1 points depuis 2011.

Cafés - Hôtels - Restaurants

Retrouvez les données statistiques du marché des CHR (Café, Hôtellerie et Restauration) dans notre étude sectorielle en libre accès : bar – brasserie, café, camping, chambres d’hôtes et gîtes ruraux, crêperie, hôtel de tourisme, hôtel de tourisme, pizzeria, restaurant, traiteur évènementiel, etc.

Le secteur des CHR enregistre une baisse du volume d’activité économique et de la rentabilité : le Chiffre d’Affaires (CA) recule de 1,8%, le taux d’Excédent Brut d’Exploitation (EBE) de 1,3%. Les structurations financières sont altérées : la part d’entreprises en situation nette négative augmente et atteint son niveau le plus élevé depuis 2008 (16,8%). La part de TPE en découvert bancaire croît également.

Commerce de détail alimentaire

Le Guide de la TPE met à votre disposition une étude de marché sur le secteur du commerce de détail alimentaire : alimentation générale, boucherie, boulangerie, chocolaterie, épicerie fine, pâtisserie, vente de fruits et légumes etc.

Le secteur présente des indicateurs économiques stables : le Chiffre d’Affaires (CA) ne recule que de 0,8%, et les TPE sont globalement rentables, avec seulement 4,9% d’entre elles en déficit d’exploitation. L’état de santé financier est proche de la moyenne : 18,9% des TPE déplorent des capitaux propres négatifs (18,1% tous secteurs confondus), et la rémunération des exploitants atteint 15 600€ au-delà du SMIC.

Commerce de gros

N’hésitez pas à vous informer sur le secteur du commerce de gros grâce à cette étude de marché détaillée : commerce de gros d’animaux vivants, grossiste en fruits et légumes et négoce en vins.

Le commerce de gros enregistre le plus fort ralentissement d’activité parmi tous les secteurs étudiés en 2014 (-6,9%). De plus, les TPE font face à des problèmes de rentabilité : 16,8% d’entre elles déplorent un déficit d’exploitation, contre 5,9% tous secteur confondus. Les professionnels présentent également des difficultés financières, puisque 30,5% des entreprises ont recours au découvert bancaire.

Culture et loisirs

Informez-vous sur l'état de santé de votre secteur d'activité à travers cette étude du marché de la culture et des loisirs (librairie, salle de sport, studios, tabac-presse ...).

Les performances commerciales du secteur affichent un léger recul : le Chiffre d’Affaires (CA) baisse de 0,4% et la rentabilité de 0,7%. L’équilibre financier est maintenu : seulement 9,8% des entreprises présentent des ressources propres négatives, et la rémunération de l’exploitant est supérieure à la moyenne tous secteurs (+17 429€ au-delà du SMIC contre +15 448€ en moyenne).

Équipement de la maison

Consultez dès à présent notre étude de marché sur le secteur de l’équipement de la maison : antiquité-brocante, cadeaux souvenirs, menuiserie ébénisterie, quincaillerie, tapisserie-décoration, vente d'appareils électroménagers …

Le secteur enregistre une baisse de 4,5% de son Chiffre d’Affaires (CA) en 2014. La rentabilité se tasse également, et 11,9% des TPE déplorent un déficit d’exploitation (contre 5,9% tous secteurs confondus). Parmi les secteurs étudiés, l’équipement de la personne est celui qui offre la rémunération la plus faible à ses exploitants : seulement 1 835€ au-delà du SMIC, contre 15 448€ en moyenne.

Équipement de la personne

Téléchargez gratuitement l'étude de marché du secteur de l’équipement de la personne : bijouterie fantaisie, horlogerie - bijouterie, lingerie féminine, maroquinerie et articles de voyage, mercerie – bonneterie, prêt-à-porter …

Le secteur enregistre une nouvelle dégradation des performances commerciales : le Chiffre d’Affaires (CA) est en baisse de 3,8%, et 11% de TPE sont en déficit d’exploitation (5,9% en moyenne tous secteurs confondus). Même si la part d’entreprises en situation nette négative reste faible (8,8%), les professionnels présentent des problématiques de gestion de trésorerie : 30,4% de TPE en découvert bancaire.

12